tableau de reconnaissance

Les Cèpes

menu

Accueil
Les cèpes
    >Le cèpe de Bordeaux
    >Le cèpe tête de neigre
    >Le cèpe d'été
    >Le cèpe de montagne
    >faux amis
    >tableau de reconnaissance
Ce qu'il faut savoir
les boletières
les cèpes et la Loi
Références et liens

Plan du site


le FORUM des cèpes





visiteurs depuis le 27 avril 2005

l
Clef de détermination des cèpes


 (Adaptation et traduction J. Ginberteau d'après la monographie de R. Galli)
Espèces robustes à pied puissant ou obèse, réticulé, à pores très fins, initialement blancs puis jaune verdâtre à vert olive, chair blanche immuable à l'air.

Une première clef de détermination  est l'aspect du chapeau, et de sa surface (la cuticule).
Une seconde clef   est la couleur du chapeau et du pied .

Cuticule à dominance visqueuse, humide ou glutineuse, non velouté. Chapeau rugueux, gibbeux (cabossé), rarement lisse.

Chapeau beige, ocre, brun, ou marron foncé et muni généralement d'une marge blanche. Pied blanc ou un peu ocre = Boletus edulis.

Chapeau et pied entièrement  blanc =  Boletus persoonii (Boletus edulis)

Chapeau jaun-citron =  Boletus venturii (ou Boletus citrinus)

Chapeau roux acajou, roux cuivré, brun roussâtre ou brun rougeâtre. Pied brun ocré ou brun roussâtre. = Boletus pinophilus (ou Boletus pinicola)

Cuticule principalement sèche, veloutée, rarement humide. Chapeau lisse, quelquefois gibbeux et pruineux à la marge

Chapeau  coloré brun obscur, marron brun noiratre. Pied seulement réticulé au sommet  ou au 1/3 de sa longueur, ocre à brunâtre à miel-cuivré assez vif = Boletus aereus

Chapeau brun noisette, brun beige, brun pâle, brun, brun chatain, à brun roussâtre. Pied avec un réseau toujours étendu et développé à la surface totale du pied, ocre beige ou brun pâle concolore au châpeau. = Boletus aestivalis (ou Boletus reticulatus)






statistiques :
page modifiée le 18/09/2005